Bruits de guerre
Bruits de guerre

Les frappes Russes ont-elles ciblé les laboratoires de l’Otan?

15 "biolabs", financés par le contribuable américain, sont positionnés en Ukraine. Ils pourraient avoir été les véritables objectifs des frappes russes.

Ce jeudi 24 février, les premières frappes russes en Ukraine ont ciblé environ 70 objectifs militaires, dont 11 aéroports, également militaires. Il semblerait que les cibles aient été en réalité surtout des laboratoires d’armes biologiques de l’OTAN, qui seraient au nombre de 15 dans l’ancienne république soviétique.

Depuis des années, la diplomatie Russe alerte : le Ministère de la Défense américain installe en Ukraine le long de ses frontières des laboratoires servant à la production d’armes biologiques.

En superposant la carte des attaques du jour, et celle des positions présumées de ces laboratoires, on obtient une image plutôt claire des objectifs réels des frappes russes, qu’on nous annonce chirurgicales. Ces laboratoires seraient situés entre autres à Odessa, Vinnytsia, Uzhgorod, Lviv, Kiev, Kherson, Ternopil et Luhansk. D’autres « biolabs » seraient possiblement installés à Kharkov, Tchernobyl et Mykolaiv.

Poutine, le « dictateur », nous aurait-il évité une prochaine pandémie, qui sait, de variole modifiée, transportée par un pangolin ou une chauve-souris hors d’un de ces « biolabs » – financés, en partie, par le NIH, pour un « gain de fonction » qui les aurait transformés en arme ? N’est-ce pas Monsieur Fauci ?

Cerclées de bleu, la conjonction des frappes et de la position supposée des laboratoires d’armes biologiques de l’OTAN

Journaliste citoyen, chrétien, mari et père de 6 enfants, Nicolas aime l'investigation. Il est votre "Serviteur en Chef" sur RebootInfo.net.

La lettre du lundi

Recevez chaque lundi par e-mail un résumé de nos publications.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Et toi, tu en penses quoi ?

Exprimez-vous

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sur le même sujet