Covid & santéFoi

Covid : La stratégie des Amish a payé

Parce qu’ils n’ont pas la télévision, les Amish n’ont pas eu peur du covid. Pendant que le reste du monde se confinait, ils ont payé le prix de l’immunité et même prospéré économiquement.

Ils sont près de 350.000 aux USA, dont 30.000 dans le seul comté de Lancaster. C’est là que l’équipe de Full Measure, le pendant Américain de notre émission « 7 à 8 », a enquêté cet automne, remettant la célèbre communauté chrétienne sur le devant de la scène. Alors que le pays connaissait un confinement généralisé, les Amish ont continué leur vie comme si de rien n’était et ils ont même prospéré.

Outre leur aversion pour le progrès technique, les Amish se méfient de 3 choses, explique Steven Nolt, sociologue et lui-même membre d’une branche moins rigoriste, le mennonisme : le Gouvernement, le système scolaire et le système de santé publique. Pas question de cesser de se réunir et de changer leurs habitudes, ni de supprimer la « Sainte Cène » (la communion dominicale), où tout le monde trempe les lèvres dans le même verre. Contrairement aux autres communautés, la surmortalité n’a pas été aussi forte qu’ailleurs au pire moment de l’épidémie. 

Pionniers de l’immunité collective

Selon Nolt, 90% des Amish ont alors contracté le covid. L’essentiel étant pour eux de rester en famille, pas question pour les malades d’aller dans les hôpitaux. L’isolement extrême était alors la règle et les visites y étaient interdites. Pendant que le monde entier était à l’arrêt, la communauté a redoublé d’efforts au travail et même prospéré économiquement, raconte l’un d’entre eux. 

Dès mars 2021, ils furent la première communauté à avoir atteint l’immunité collective. Depuis toujours réfractaires aux vaccins, ils ont préféré faire confiance à leur système immunitaire, prouvant par là que le seul vrai moyen de vaincre le virus est encore de laisser faire la Nature…

Journaliste citoyen, chrétien, mari et père de 6 enfants, Nicolas aime l'investigation. Il est votre "Serviteur en Chef" sur RebootInfo.net.

La lettre du lundi

Recevez chaque lundi par e-mail un résumé de nos publications.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Et toi, tu en penses quoi ?

2 commentaires

  1. Eric says:

    Bonjour,
    Heureux de vous revoir, je me demandais pourquoi tant de temps sans vidéo sur Youtube. J’ai maintenant la réponse. Désolé pour la perte de votre travail (et je comprends très bien le pourquoi!) et je pense que Dieu va pourvoir.
    Sans être critique de presse, je trouve que le site présente très bien, est bien épuré (donc pas fatiguant pour les yeux), les articles sont bien écrits et pas trop longs, et j’ai l’impression qu’on va avoir le droit à des articles sur des sujets peu abordés comme celui-ci au sujet des Amish.
    Bonne idée aussi d’avoir mis en place une newsletter pour garder le contact facilement.
    Félicitations!

  2. Pouni says:

    Salut, l’immunité collective n’existe pas, c’est une théorie de 1924 dont la confirmation n’a jamais existé dans aucune pandémie en un siècle. Cherchez la raison ailleurs : le COVID ne tue pas quand on soigne les gens, a part les vieux pas encore morts et les gros, or les vieux Amish sont mieux entourés et mieux soignés, et les obèses sont rares. C’est tout.

Exprimez-vous

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sur le même sujet

Charger plus d'articles En cours de chargement...Pas d'autres articles.